Citerne béton armé enterrée

Modérateurs: claire.enfru, elodiedurable

Citerne béton armé enterrée

Messagede pyerre » Sam 4 Juil 2009 07:38

Bonjour à tous, Je m’apprête à réaliser par mes propres soins une citerne en béton enterrée et recouverte de terre. Le trou est presque fini. Il fait 35 m2 (5,50 x 7.50 exactement) et sera d’une profondeur de 3m. La citerne sera en béton banché hydrofugé fibré et recouverte d’une dalle en béton. J’ai déjà pas mal d’expérience dans les ouvrages en béton armé, par contre, je n’ai jamais rien entrepris de si conséquent. Aucun enduit ne sera utilisé pour l’étanchéité. Il y aura un certain nombre de poteaux au milieu du radier (2 rangées de 3 poteaux) , qui recevront des poutres pour limiter la portée de la dalle. Je pensais realiser un radier + semelle et fondations de poteaux en un coulage de béton, mais je me demande s'il ny a pas risque de désolidarisation entre le radier et la semelle et entre le radier et les fondations de poteaux ? Un radier costaud de 25 cm d'épaisseur avec double nappe de treillis espécées de 10 ccm serait-il suffisant pour supporter le poids des murs et de ce qu'il y a au-dessus ? Idem pour les poteaux ? Que conseillez-vous: un radier épais ou un radier à épaisseur variable ? Avez-vous des schéma de féraillage pour ce genre de réalisation ?
pyerre
 
Messages: 5
Inscription: Sam 4 Juil 2009 07:36

Annonces idlead

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede Polmar » Lun 6 Juil 2009 14:34

La présentation de votre projet appelle de ma part les remarques suivantes. 1- Les fouilles rarement bien remblayées sont un parfait collecteur d'eau sousterraine; s'il n'y a pas de drainage, elle y reste. Il se peut que votre citerne soit vide alors que le terrain autour est saturé d'eau. Il ne faudrait pas qu'elle se mette à flotter. Un rapide calcul fait approximativement ressortir un volume de 120 m3 pour une masse de béton d'une vingtaine de tonnes. Par application du principe d'Archimède, il manque 100 tonnes pour que votre citerne ne se soulève pas. Pour éviter cela: Il peut y avoir un ancrage au terrain d'assise, un épaississemnt des parois (5 fois plus de béton, cela a un coût), surcharge par un volume suffisant de terre au dessus (environ 1,30 m d'épaisseur; la dalle de couverture doit être dimensionnée en conséquence). 2- Le béton résiste très bien à la compression, beaucoup moins à la traction. c'est pour cela qu'on y met des armatures. Vos parois verticales doivent être armées, car la terre extérieure va pousser (toujours avec l'hypothèse d'une citerne vide). C'est comme un mur de soutènement, qui trop souvent ne tienne debout que par la fissuration qui est apparue et qui décharge le terrain. Or vous voulez une cuve étanche. L'épaisseur de béton que vous envisagée (sous réserve du 1) ne me parait pas critique, par contre le ferraillage l'est. J'ai souvenir de dallage BA de 30 cm d'épaisseur qui supportait 4 t/m² (= 4 m d'eau) qui était ferraillé de 4 lits de treillis (2 en haut et 4 en bas mais 8 et même plus avec le recouvrement au chevauchement des plaques) et doublement dans les angles des dalles élémentaires. Pour assurer l'enrobage prévu, ne pas oublier le calage des aciers qui coulent dans le béton frais: 1 chaise par m² est une bonne densité qui permet de marcher sur les treillis sans les déplacer. 3- Ne pas oublier l'ancrage des poteaux dans les dalles horizontales haute et basse ainsi que les chainages périphériques.
Polmar
 
Messages: 1263
Inscription: Jeu 1 Jan 1970 00:00

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede pyerre » Mar 7 Juil 2009 10:20

Merci pour votre réponse. Je crois que vous surestimez grandement la poussée d'Archimède. A supposer que le fond de fouille soit rempli d'eau sur une hauteur de 50 cm, cela représenterait moins de 20T, alors que l'ouvrage à vide devrait avoisiner les 70T ! Le volume de béton est d'environ 25 M3, ce qui ne represente pas 20T mais plutôt 65 T. L'effort sur les murs ne se traduira pas par un important couple au niveau de la jonction radier-mur car une dalle en partie haute, à la différence d'une piscine, s'opposera à cet effet. Je ne vois pas l'utilité de chaînages périphériques dans la mesure où les murs, largement férraillés jouent déjà ce rôle. Quelqu'un peut-il confirmer ou infirmer ceci ?
pyerre
 
Messages: 5
Inscription: Sam 4 Juil 2009 07:36

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede Polmar » Mar 7 Juil 2009 11:46

Effectivement, j'ai oublié le volume du radier et de la dalle de couverture. Je m'en suis rendu compte cette nuit. En les ajoutant je trouve les même valeurs que vous. Par contre votre hypothèse d'une nappe phréatique éternellement basse me semble très optimiste. En ce qui concerne le ferraillage, prendre en compte que vous êtes en fissuration très préjudiciable.
Polmar
 
Messages: 1263
Inscription: Jeu 1 Jan 1970 00:00

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede pyerre » Mar 7 Juil 2009 18:59

Il n'y acune trace de nappe phréatique au fond de la fouille. Quel type de fissures (mur, radier, verticales, horizontales...) un tel chaînagfe pourrait-il prevenir ?
pyerre
 
Messages: 5
Inscription: Sam 4 Juil 2009 07:36

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede Polmar » Mer 8 Juil 2009 13:17

Flottabilité de votre citerne, supposée vide. Votre citerne pèse 70 t environ, pour un volume de 120 m3. Dans 2 m d'eau (environ) elle flotterait. Pour la réaliser vous allez ouvrir une fouille qui sera plus grande que la citerne. Vous remblairez ensuite le volume entre le terrain non remanié et la citerne. Avec une hypothèse d'un espace de 40 cm entre citerne et terrain, votre remblai est d'une trentaine de m3. Si vous n'avez pas de drainage en partie basse de la fouille (cote - 3,50 m environ), l'eau va s'y accumuler, sans possibilité d'échappatoire hormis l'évaporation. Avec un indice de vide de 40%, il suffira d'environ 8 m3 d'eau, qu'elle soit de pluie ou de ruissellement, pour que votre citerne (vide) se mette à flotter. Mon calcul est évidement théorique! Dans la réalité, libre à vous de partir du postulat que s'il pleut votre citerne sera suffisament remplie pour résister. En ce qui concerne les chaînages. Ils ont pour rôle de transférer les efforts induits sur les voiles (poussée des terres, dilatation thermique différentielle, etc.) sur les parois adjacentes. Si vos éléments sont (sur)dimensionnés pour reprendre individuellement les efforts auxquels ils sont soumis, pourquoi pas?
Polmar
 
Messages: 1263
Inscription: Jeu 1 Jan 1970 00:00

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede pyerre » Jeu 9 Juil 2009 20:14

Mais pourquoi diantre voulez-vous que la citerne baigne dans l'eau ? Il n'y a de l'eau nulle part ailleurs dans mon terrain ! D'ailleurs si tant d'eau s'accumulait dans un simple trou, je ferais l'economie du bétonnage. :) Vous parlez de drainage en partie basse. Drainer l'eau qui filtre naturellemnt à travers la terre pour l'envoyer où ? Et cette eau, il y en aura très peu, il y en aura une quantité correspondant à ce qui tombe sur une surface de 40cm en périphérie de la citerne. Cela devrait representer quelques centaines de litres au cours d'un orage. En ce qui concerne les efforts sur les voiles, ceux-ci seront transférés aux murs adjacents, à la dalle de couverture et au radier. Comment voulez-vous qu'un voile se déforme sur un des quatre côtés puisqu'il est joint des 4 côtés ! Un chaînage horizontal a pour but d'empêcher une fissuration transversale. Une fissuration transversale dans le cas d'un bassin refermé par une dalle est strictement impossible car elle impliquerait une fissuration transversale de la dalle de couverture également. Ce n'est pas du tout de chaînage dont on a besoin ici mais d'équerres, pour assurer la cohésion entre murs et dalles haute et basse.
pyerre
 
Messages: 5
Inscription: Sam 4 Juil 2009 07:36

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede Polmar » Ven 10 Juil 2009 07:40

Vous devriez avoir plus d'eau que celle tombant sur les 40 cm de la largeur de la fouille. Il y a aussi celle qui tombe sur la dalle de couverture. En ce qui concerne le drainage, vous avez tout à fait raison: on ne draine pas s'il est impossible d'évacuer l'eau récoltée, le mieux par gravité, éventuellement par pompe de relevage. Un drain sans évacuation agit comme un collecteur; ce qui est l'opposé du but recherché. Anecdotiquement, le sol du remblai étant moins compact que le terrain naturel non remanié autour, il drainera toute l'eau qui pourrait s'y trouver. Je ne connais pas votre région d'implantation, donc je ne peux imaginer les quantités d'eau envisageables. Pour le chaînage, vous considérez que les différentes parois sont rigidement liées, il faut effectivement prévoir des aciers en équerres. C'est votre ouvrage, même si les quantité de matériaux mis en oeuvre ne sont pas optimisées, je pense qu'il résistera aux outrages du temps et répondra à votre besoin.
Polmar
 
Messages: 1263
Inscription: Jeu 1 Jan 1970 00:00

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede pyerre » Ven 10 Juil 2009 14:52

En fait, je vais récupérer aussi l'eau qui tombe sur la dalle et l'eau des terres avoisinantes. Pour ce qui est de la terre remblayée en général, celle-ci fini par se compacter d'elle-même sous l'effet des gros orages. Cettee citerne en béton armé C30 hydrofugé avec double nappe de treillis et des équerres partout devrait être d'une solidité à toute épreuve.
pyerre
 
Messages: 5
Inscription: Sam 4 Juil 2009 07:36

Re : Citerne béton armé enterrée

Messagede eaudepluie » Mar 18 Aoû 2009 21:56

Bonjour, Je viens de terminer la construction de ma citerne en béton armé. Coffrage traditionnel, double treillis d'armature (dia 8 pas 150 mm), parois comprises entre 16 et 28cm, mastic hydroglonflant aux joints de reprise, additifs pour diminuer le rapport E/C (eau/ciment) et donc pour obtenir un béton étanche. Ccl : extra le bricolage. je vous invite sur mon site http://home.base.be/vt661357 (commentaires, plans de coffrage, photos,...) Par contre, je n'avais pas d'aiguille vibrante (-> qq nids de gravier) et ma cuve n'est pas étanche. Je vais donc appliquer un mortier flexible imperméable.
eaudepluie
 
Messages: 3
Inscription: Mar 18 Aoû 2009 21:50

Suivante

Retourner vers Récupération d'eau de pluie

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron
Not able to open ./cache/data_global.php