Le second oeuvre

Vous avez un problème avec un professionnel ? Vous ne trouvez pas la solution de construction adaptée à votre cas ? N'hésitez pas à en faire part à la communauté pour tenter de trouver une solution.

Modérateurs: claire.enfru, elodiedurable

Le second oeuvre

Messagede flacaze » Mer 20 Aoû 2008 06:23

Voulant isoler naturellement une vieille ferme du 18 éme je me suis dirigé vers la laine de bois à poser à l'interieur sous les voliges entre les chevrons . Une première couche de STEICO FLEX 80 mm entre chevron et ensuite panneaux fibre de bois tres denses (170kg/m3)STEICO TREM 80 mm vissé directement sans coffrage . Faut-il mettre un pare vapeur ? (oû) Faut-il laisser une ou deux lames d'air ? (oû) Je recouvre le tout avec du lambris
flacaze
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 1 Jan 1970 00:00

Annonces idlead

Le second oeuvre

Messagede Polmar » Jeu 21 Aoû 2008 12:12

Cela dépend de la nature de votre matériau. Le pare-vapeur est destiné, comme son nom l'indique, à empêcher l'eau-vapeur à pénétrer dans l'isolant. En effet dans l'isolant la température diminue (en hiver) en s'approchant de la face externe. A un moment elle va atteindre une valeur pour laquelle l'eau passera de l'état vapeur à l'état liquide. Ce qui est très mauvais pour la performance de l'isolant, et éventuellement pour sa pérennité. S'il est, par conception, imperméable à la vapeur d'eau, le pare-vapeur est inutile. Ce renseignement devrait être mis à disposition par le fabricant, avec la notice d'emploi. Il semblerait, hélas, que ces matériaux ne disposent pas d'avis technique dressé par le CSTB.
Polmar
 
Messages: 1263
Inscription: Jeu 1 Jan 1970 00:00


Retourner vers Des difficultés pour construire ?

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron
Not able to open ./cache/data_global.php